« Arcane cachée » : l’origine du chronomancien

de Anatoli Ingram le 30 avril 2015

Bonjour, ici Anatoli Ingram. Bienvenue dans « Arcane cachée », où vous pourrez découvrir l’équipe et les concepts à l’origine de Guild Wars 2: Heart of Thorns™. Cette semaine, je me suis entretenu avec Jon Peters, concepteur de jeu, qui m’a fait découvrir la nouvelle spécialisation d’élite de l’envoûteur, le chronomancien, et qui m’a expliqué comment une profession du passé est devenue un futur élément-clé attendu des joueurs de Guild Wars 2.

Chrono1

(Refaisons) le saut dans le temps

Le chronomancien a fait ses débuts timides dans le monde de Guild Wars® dans la campagne Utopia de Guild Wars  (note : le lien est en anglais uniquement), plus tard remplacée par l’extension Guild Wars: Eye of the North, alors qu’ArenaNet avait lancé le développement de Guild Wars 2. Le chronomancien devait incarner une nouvelle profession de Guild Wars Utopia mais n’était qu’au stade embryonnaire de son développement quand la campagne a été annulée. À ce moment-là, le concept du chronomancien empiétait sur l’envoûteur de Guild Wars, tous deux étant des mages capables de manipuler la réalité.

L’envoûteur de Guild Wars 2 aime autant distordre la perception de la réalité que son prédécesseur, mais il peut également modifier le temps et l’espace à l’aide de compétences telles que Faille temporelle et Rideau temporel. Jon explique que le chronomancien était tout désigné pour être la première spécialisation d’élite de l’envoûteur.

Il suffit de changer d’avis

Alors que la spécialisation d’élite du rôdeur, le druide, est centrée sur l’utilisation du bâton, le concept du chronomancien a été développé bien avant le choix d’une nouvelle arme. L’équipe de conception avait d’abord porté son choix sur le fusil, mais c’est finalement le bouclier main gauche qui l’a emporté. Après de nombreuses discussions, l’idée d’un bouclier à cadran a donné lieu aux puits à cadran qui affichent un décompte et font effet à la fin du temps imparti. Cela peut sembler curieux de voir un mage utiliser un bouclier, mais les envoûteurs excellent déjà dans le détournement d’armes traditionnelles, telles que les pistolets ou les espadons, pour leur propre usage.

À l’instar du temps qui semble fluide et insaisissable dans les Brumes, la chronomancie a un aspect mystique. L’apparence typique du bouclier, remportée à l’aide du parcours de récompenses de spécialisation d’élite, est un mécanisme arcanique qui évoque diverses façons de représenter le temps qui passe : une horloge, un sablier et des corps célestes. L’apparence d’épaulières de spécialisation d’élite, également disponible dans le parcours de récompenses, affiche quant à elle des runes magiques. Les chronomanciens expérimentés manipulent le cours du temps pour interrompre leurs ennemis. Si le temps n’est qu’une illusion, c’en est une que les envoûteurs sont les seuls à pouvoir créer et briser.

Glamor

Pour aller dans une autre dimension

Alors que les professions de Guild Wars étaient plutôt inhabituelles, les professions de base de Guild Wars 2 incarnent des archétypes bien plus larges. Les spécialisations d’élite vous permettront d’explorer les sous-archétypes et de développer certains aspects et façons de jouer. Au lieu de faire du chronomancien une profession à part, cette spécialisation vous donnera le choix de faire évoluer votre envoûteur comme vous l’entendez.

L’objectif des spécialisations d’élite est de vous donner l’impression que votre profession a pris un nouveau tournant. ArenaNet a voulu éviter d’enfermer les professions dans des rôles archétypaux pour Guild Wars 2, mais les spécialisations de Guild Wars 2: Heart of Thorns vous permettront de mieux définir le style de jeu que vous aimez. Le chronomancien est particulièrement apte à ralentir et interrompre les actions des ennemis tout en s’assurant que le temps est de son côté à l’aide d’Euphorie, un effet qui lui est propre, et qui en fait un candidat idéal pour contrôler le cours du combat.

Jon m’a affirmé que même si peu de nouvelles compétences ont été ajoutées depuis la sortie de Guild Wars 2, ArenaNet dispose désormais de nouvelles techniques permettant de créer des compétences plus intégrées au style de jeu. D’après lui, les joueurs n’auront pas patienté jusqu’à la sortie de l’extension en vain. Comme les spécialisations d’élite ne sont accessibles qu’aux personnages de niveau 80, cela a donné à l’équipe de développement plus de liberté pour créer des compétences et des capacités qui récompensent le jeu tactique et le désir de s’améliorer, et ce même au niveau maximum.

Si vous voulez voir le chronomancien à l’œuvre, n’oubliez pas de suivre la diffusion de « Points of Interest » le vendredi 1er mai à 21 h, heure de Paris (midi, heure du Pacifique). Ne ratez pas la retransmission de cet épisode sur la chaîne YouTube officielle de Guild Wars 2.