Bastion : la Bataille du crépuscule du Champion

de John Corpening et Hugh Norfolk le 11 février 2015

Le mode de jeu « Bastion » est une des nouveautés de Guild Wars 2: Heart of Thorns™qu’il nous tarde de faire découvrir à la communauté JcJ. Notre équipe était impatiente de vous dévoiler le fruit de leur travail, et nous vous donnerons ici un aperçu des fondements du mode Bastion, illustré par sa toute première carte : la Bataille du crépuscule du Champion.

Présentation

Dans le mode Bastion, vous et vos alliés tenterez de percer les lignes ennemies, de faire tomber les portes du fort adverse et d’en tuer le seigneur. La partie se termine quand vous parvenez à tuer ce dernier. Vous trouverez au crépuscule du Champion des PNJ que vous pourrez recruter en échange de ravitaillement pour vous aider dans votre assaut. Vous vous battrez aussi pour l’allégeance de puissants héros, lesquels deviendront disponibles à des intervalles définis en canalisant l’essence des Brumes. Ces héros soutiendront l’offensive des joueurs sur la base ennemie et, s’ils y parviennent en vie, déclencheront une attaque dévastatrice dans la salle du seigneur.

Malgré la présence de PNJ dans le mode Bastion, celui-ci reste bien entendu axé sur le combat joueur contre joueur. Ceux que vous recruterez auront des objectifs précis, prendront part au combat de façon limitée, et bénéficieront de capacités moins puissantes que celles des joueurs. Les héros sont plus forts que les autres PNJ, mais leurs capacités visent à soutenir l’assaut des joueurs et non pas à les remplacer. Leur présence permet d’élargir les possibilités tactiques et stratégiques, de créer de nouveaux rôles, et d’offrir ainsi aux joueurs une plus grande variété d’archétypes. Les clés de la victoire en mode Bastion restent donc le talent individuel des joueurs et le travail d’équipe.

Un des objectifs de ce mode était de multiplier les opportunités de jeu sur la carte. Vous aurez toujours quelque chose à faire : prendre le contrôle du ravitaillement, défendre ou attaquer une voie de passage, dégager la voie pour vos brise-portes ou encore écraser vos ennemis à grands coups de trébuchet. En bref, vous n’aurez pas le temps de vous tourner les pouces.

Nos moments préférés dans le JcJ de Guild Wars 2 sont ceux où la situation bascule…

Notre équipe s’est aussi efforcée de rendre les matchs en mode Bastion amusants à regarder. De par ses objectifs, il est plus facile pour un spectateur de suivre l’action, de comprendre la progression de la partie et d’en apprécier les moments importants. Nos moments préférés dans le JcJ de Guild Wars 2 sont ceux où la situation change radicalement, où le cours de la bataille se renverse au gré des choix stratégiques individuels ou collectifs. Le mode Bastion offre de nombreux instants de ce genre : du porteur de ravitaillement embusqué perdant sa cargaison, au joueur menant des PNJ attaqué à coup de trébuchet ; des résistants combattant avec ferveur pour être les premiers à invoquer leur héros, au trébuchet stratégique mis subitement hors service ; jusqu’à la ruée désespérée vers la salle du seigneur, où celui-ci est assassiné in extremis dans un dernier assaut victorieux. Ce ne sont là que quelques-uns des grands moments que les joueurs et les spectateurs pourront vivre.

Les seigneurs

L’objectif premier de toutes les cartes du mode Bastion est de terrasser le seigneur ennemi. Prenez d’assaut la base adverse, brisez leurs défenses, tuez leur seigneur, et la victoire est à vous !

Les seigneurs ont plus de santé que la moyenne, disposent d’une puissante panoplie de compétences et sont protégés par des gardes d’élite. Lorsque ceux-ci meurent, ils ne ressuscitent pas. Ainsi, même si votre premier assaut se solde par un échec, tous les gardes que vous serez parvenus à tuer seront autant d’obstacles en moins lors de votre prochaine tentative.

Blue-Knight-Lord

Les portes

Même si l’objectif premier est de terrasser le seigneur ennemi, arriver jusqu’à lui ne sera pas chose aisée. Vous devrez d’abord faire tomber les portes extérieures puis continuer votre offensive sur la base jusqu’à atteindre et détruire les portes de leur sanctuaire, derrière lesquelles se trouve la salle du seigneur.

Afin de préserver la dimension tactique du combat et d’inciter les joueurs à privilégier la stratégie à la force brute, les portes du mode Bastion seront renforcées contre leurs attaques et vous ne pourrez pas, en tant que joueur, leur infliger le moindre dégât. N’ayez crainte, vous aurez à votre disposition des soldats qui seront ravis de faire le sale travail à votre place. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur des tâches plus nobles, comme réduire vos ennemis en charpie grâce aux trébuchets ou faire preuve de vos talents au combat.

Le ravitaillement

Pour enfoncer les portes ennemies, l’équipe attaquante pourra engranger du ravitaillement dans son dépôt central et l’utiliser pour obtenir deux types de PNJ : des brise-portes et des archers.

La récolte du ravitaillement implique un temps de canalisation de deux secondes qui ne peut être interrompu qu’en abattant le canalisateur ou en lui infligeant un effet de contrôle des foules tel que Peur, Repoussement, Étourdissement ou Attraction. Un joueur ne peut porter que jusqu’à deux unités de ravitaillement, et s’il est abattu par un joueur ennemi, il laissera tomber une unité de ravitaillement que n’importe qui pourra ramasser.

Une fois le ravitaillement récolté, le joueur peut le rapporter à la caserne alliée et y choisir un brise-porte ou un archer qui viendront soutenir l’offensive. Ces troupes requièrent elles aussi un court temps de canalisation pour être invoquées, lequel peut être interrompu de la même façon que la récolte.

Channeling-Supply

Les troupes offensives : brise-portes et archers

Les deux unités de base soutenant l’assaut de votre équipe sur le bastion ennemi sont les brise-portes et les archers.

Les brise-portes sont des convoyeurs de bombes skritts surentraînés. Tellement surentraînés, en fait, qu’ils sont pour ainsi dire conditionnés pour ignorer le combat et se concentrer uniquement sur la destruction des portes, auxquelles ils infligent des dégâts considérables. Les défenseurs devront donc à tout pris veiller à n’en laisser passer aucun, et les attaquants devront les protéger, puisqu’ils ne se défendront pas eux-mêmes.

Les archers s’arrêteront sur leur chemin pour attaquer les ennemis qu’ils croisent. Ils font peu de dégâts aux portes et aux joueurs, mais de gros dégâts aux PNJ défenseurs. Ainsi, en dépit de leur faible efficacité sur les portes, les archers se montreront utiles contre les PNJ et les gardes d’élite ennemis lors des offensives.

Chanelling-Barracks

Les troupes défensives : gardes et trébuchets

Chaque bastion du crépuscule du Champion dispose d’une petite escouade de gardes et d’un puissant trébuchet pour repousser les attaques ennemies.

Les gardes postés en défense barreront la route aux brise-portes, en les tuant instantanément dès la première attaque. Envoyer une vague de brise-portes sur le bastion de vos ennemis alors que celui-ci compte encore des gardes est donc de la pure folie. Si vous jouez offensif, abattez en premier les gardes ou détournez leur attention pour permettre à vos brise-portes d’atteindre les portes ennemies. Si vous jouez défensif, protégez vos gardes et soignez-les si besoin. À l’instar des gardes d’élite de la salle du seigneur, lorsqu’un garde est abattu, c’est pour de bon. Il ne ressuscitera pas.

Outre les gardes, chaque équipe dispose d’un puissant trébuchet pour défendre son bastion. Le trébuchet peut pivoter de gauche à droite et lancer un tir chargé de l’autre côté de la carte. Utilisez-le pour anéantir les offensives de l’équipe adverse, contrôler la zone du dépôt de ravitaillement, ou aider votre équipe dans ses combats sur la carte. Si un trébuchet est détruit, il peut être reconstruit instantanément grâce aux ravitaillements du dépôt. Si l’autre équipe s’est approprié le dépôt de ravitaillement, le trébuchet réapparaîtra au bout de quelques minutes.

Les voies

Sur la carte du crépuscule du Champion, chaque forteresse possède une caserne, et en face d’elle se trouve la porte extérieure de l’équipe adverse. L’utilisation de ravitaillements à la caserne vous permet d’invoquer des attaquants qui iront prendre d’assaut la porte adverse. Cette disposition crée deux voies : une centrée sur l’attaque et l’autre sur la défense. Vous souhaitez aider un équipier en mauvaise posture sur la voie défensive ? Il vous suffit simplement de changer de voie. Une fois la menace neutralisée, vous pourrez retourner sur la voie offensive et enfoncer les défenses adverses avec vos coéquipiers.

Escorting-Archer-and-Doorbr

Les héros

Dans le mode Bastion, les héros sont des armes surpuissantes. Ils permettent d’enfoncer la défense adverse et offrent à l’équipe attaquante l’avantage nécessaire pour terrasser le seigneur ennemi.

À certains intervalles, de l’essence des Brumes se formera à un ou deux endroits de la carte. Il lui faut 30 secondes pour apparaître, mais une fois active, les joueurs peuvent s’en servir pour invoquer le héros de leur équipe. Son invocation prend 10 secondes et elle peut être perturbée par des interruptions ou Étourdissement, à l’instar de la canalisation de ravitaillement. Abattre un joueur ennemi reste, bien évidemment, le meilleur moyen de stopper l’invocation.

Les héros ne s’occupent que de votre prochain objectif. Ils éviteront tout combat pour rejoindre le point de progression le plus avancé, que ce soit la porte extérieure, la porte intérieure ou le seigneur adverse. Même si les héros évitent le combat avant d’atteindre leur objectif, ils confèrent de puissants bonus aux joueurs qui se trouvent à proximité. Rejoignez le héros qui livre bataille sur votre voie offensive afin de prendre l’avantage sur les défenses adverses.

Une fois arrivé près de son objectif, le héros entame son assaut, utilisant ses compétences sur les ennemis et les portes de la zone. Les héros sont particulièrement dangereux dans la salle du seigneur. Si l’équipe défenseuse en laisse un y parvenir, celui-ci utilisera son attaque la plus puissante qui ôtera un certain pourcentage de la vie du seigneur et de tous les défenseurs présents dans la pièce, et leur infligera Renversement. La durée d’incantation de cette attaque est assez longue, ce qui laisse une chance aux défenseurs de la stopper en l’interrompant ou en tuant le héros.

Les héros ne peuvent être négligés. Ils ne peuvent remplacer un membre de l’équipe, mais ils la soutiennent et peuvent renverser le cours d’une bataille si l’équipe défenseuse n’arrive pas à contrer leurs plans. Faites-les parvenir dans la salle du seigneur pour mettre fin au combat. Si vous défendez, ne laissez aucun héros s’approcher de votre seigneur, ou préparez-vous à vous en débarrasser rapidement.

Red-Canon

Le rôle des joueurs

Les mécaniques trouvées dans le mode Bastion et sur la carte du crépuscule du Champion permettent d’adopter un certain nombre de styles de jeu différents. Les joueurs ont donc la possibilité d’orienter leur archétype vers un rôle particulier, ou de le garder suffisamment polyvalent pour passer aisément d’un rôle à l’autre. Voici quelques exemples de rôles que nous testons en ce moment.

Assaillant : ce joueur abat les trébuchets, les gardes et les joueurs adverses afin de dégager la voie aux brise-portes. Ce style de jeu requiert un archétype basé sur les dégâts, capable de vaincre les PNJ soignés par les joueurs défenseurs et de résister en combat singulier.

Contrebandier : chargé de récupérer du ravitaillement, il s’en sert à la caserne. Son analyse de la situation lui permet d’envoyer les bonnes unités pour prendre d’assaut la voie offensive. La Rapidité, la Stabilité et la Dérobade sont des aides précieuses pour le transport de ravitaillement, mais il faut aussi être prêt à assister ses coéquipiers lors des combats au dépôt de ravitaillement. Les contrebandiers sont aussi bien placés pour devancer les joueurs adverses dans l’invocation d’un héros, offrant à leur équipe la possibilité de prendre l’avantage.

Meneur : chargé de rassembler les unités invoquées par le contrebandier, le meneur les conduit à l’endroit où les assaillants dégagent la voie. C’est un rôle parfait pour ceux qui aiment le soutien. Ils permettent aux brise-portes d’avancer, les renforcent et les protègent dans les confrontations avec les défenses adverses.

Défenseur : son travail consiste à stopper l’assaut des ennemis et de leurs brise-portes. Un archétype basé sur les dégâts permet d’anéantir les assaillants et les meneurs ennemis, facilitant ainsi l’élimination des brise-portes adverses. Cependant, une approche plus défensive est tout aussi envisageable : maintenir vos gardes en vie permet de stopper les brise-portes en chemin.

Maître du trébuchet : il opère le trébuchet de son équipe afin d’anéantir les joueurs et troupes adverses avant qu’ils n’atteignent la forteresse. Ils influent aussi sur des zones lointaines et stratégiques de la carte, comme les dépôts de ravitaillement. Un bon maître du trébuchet doit pouvoir gagner des combats singuliers afin de garder le contrôle d’une zone et d’empêcher les joueurs adverses d’invoquer le héros qui changerait le cours de la bataille.

Factotum : voilà un rôle de touche-à-tout parfait pour ceux qui aiment se rendre utiles dans n’importe quelle situation, passant constamment des voies au dépôt de ravitaillement, sans oublier l’invocation de héros et le combat contre les joueurs adverses sur toute la carte.

Pourfendeur : l’objectif de ce joueur est de débusquer et d’anéantir les autres joueurs. Traquant les contrebandiers, les meneurs, les défenseurs et les maîtres du trébuchet adverses, il les terrasse sans s’occuper des autres PNJ.

Ce ne sont là que quelques exemples des rôles que nous avons pu observer dans le mode Bastion, et nous sommes impatients de découvrir ceux que vous créerez.

Une nouvelle approche du JcJ

Le crépuscule du Champion, offre une nouvelle approche du JcJ dans Guild Wars 2 ainsi que d’autres manières de jouer et la possibilité d’essayer de nouveaux archétypes, sans affaiblir l’aspect JcJ.

Ne manquez pas le « Ready Up » de Josh Davis et Hugh Norfolk pour le livestream Twitch compétitif bimensuel, ce vendredi à 22 h, heure de Paris (13 h, heure du Pacifique). Vous y découvrirez les tenants et les aboutissants d’un match en mode Bastion. Et si vous vous rendez à la PAX East, n’hésitez pas à venir sur notre stand pour une partie ou deux !