Résumé de la garde mordrem dans « Points of Interest ».

de Anatoli Ingram le 15 septembre 2015

Dans le dernier épisode de « Points of Interest », Rubi Bayer était accompagnée de Leah Hoyer, responsable de la narration, pour parler de la conception et de l’histoire de la garde mordrem. Du fait de leur nature, ces serviteurs draconiques représentent une importante menace pour le Pacte.

Les membres de la garde sont d’anciens Sylvaris du Pacte ou des Agents du Rêve tombés sous l’emprise de Mordremoth, et malgré cette dévotion sans faille, ils disposent de suffisamment d’intelligence et d’autonomie pour mettre à profit leur connaissance des tactiques adverses. Bien que leur transformation physique les rende plus puissants et résistants, ils ont conservé certains traits de leur ancienne identité. Certains membres du Pacte reconnaîtront sans doute avec horreur d’anciens camarades au sein des troupes draconiques.

Les commandants de Mordremoth sont particulièrement dangereux car ils possèdent un large éventail de compétences d’élite. À l’instar d’autres membres de la garde, ils créent de nouveaux mordrems en récupérant des cadavres ou en capturant des prisonniers qu’ils utiliseront comme base pour des clones. Les membres du Pacte sont désormais contraints de brûler les dépouilles de leur camarades tombés au combat pour ne pas fournir à Mordremoth des troupes intelligentes et duplicables ; une nécessité qui n’est pas sans rappeler celle créée par la corruption de Zhaïtan.

Leah a expliqué que puisque les Sylvaris sont désormais susceptibles de passer à l’ennemi, ils rencontrent plus de méfiance et sont victimes de jugements arbitraires. Jouer à Guild Wars 2: Heart of Thorns™ avec un personnage sylvari sera sans aucun doute une expérience à part : vous pourrez entendre la voix de Mordremoth et comprendre quels sont ses plans ; mais cet avantage pourra se révéler une malédiction car il vous rappellera sans cesse votre vulnérabilité face à sa force corruptrice. Leah a par ailleurs mentionné que le sort d’un Sylvari rencontré dans l’histoire dépendrait entièrement de la race du joueur. L’aiderez-vous à résister ? Ou succombera-t-il sous vos yeux ?

Leah a insisté sur un point : la garde mordrem et la Cour des Cauchemars sont deux factions distinctes et rejoindre Mordremoth ne signifie pas automatiquement adhérer aux idéaux de la Cour. C’est une distinction que les joueurs pourront découvrir dans l’histoire de Guild Wars 2: Heart of Thorns.

Bien que la trame générale de l’extension soit terminée depuis longtemps, l’équipe narrative soigne les moindres détails. C’est un travail de précision, et Leah tient à assister aux enregistrements des doublages afin de s’assurer de leur bon déroulement. Cependant les cinématiques et les dialogues ne sont qu’une partie de la narration et de nombreux éléments conçus par différentes équipes ne sont rassemblés qu’à la finalisation du produit ; c’est là qu’est vraiment créée l’expérience immersive.

Si vous avez raté cet épisode, n’hésitez pas à regarder l’enregistrement ci-dessous.